Un trésor d’histoires

Les alentours

L’hôtel-Dieu de Château-Thierry est fondé en 1304  par Jeanne de Navarre, reine de France et épouse de Philippe IV Le Bel. Dirigé par des soeurs pendant plusieurs siècles, aujourd’hui reconverti en musée, les visiteurs peuvent parcourir une riche collection allant du XIVe au XXe siècle.

Hôtel-Dieu, lieu de soins spirituels 

Lieu d’époque, le site a vécu plusieurs rebondissements, d’abord construit sous l’ordre de Jeanne de Navarre, cette dernière décède quelques mois après le rédaction du document exigeant la construction de ce lieu d’accueil. Néanmoins, le texte de 1304 est extrêmement bien détaillé. Cet établissement respecte la règle en vigueur à l’hôtel-Dieu de Paris, fondé quelques siècles auparavant, et doit ainsi abriter une communauté de 12 religieuses. Les sœurs ont en charges, outre le soin des malades, de toute l’intendance matérielle et spirituelle de la maison. Les personnes malades, infirmes, vieillard reçoivent ainsi des soins médicaux et spirituels.

Les médecines délivrées au sein de l’hôtel-Dieu sont des remèdes antiques issus des plantes. Les sœurs ne doivent pas franchir les frontières corporelles du patient pour le soigner, cela est proscrit de toute incision ou acte chirurgical. Le malade accueilli au sein de l’Hôtel-Dieu doit communier et se confesser pour bénéficier des soins médicaux. Les religieuses se livrent également à des prières quotidiennes dans le but d’accompagner les souffrants.

La transition d’un lieu 

L’établissement connu ses plus belles années sous la direction de Madame Anne de La Bretonnière prieure par Louis XIV. Cette dernière investie avec l’aide de sa famille dans le développement et l’enrichissement de l’hôpital. Néanmoins, la vie repris son court après la mort de cette dernière. Après 1789, le concordat est adopté, les sœurs doivent cohabiter avec des médecins laïcs et sont reléguées au rang de soignantes ou d’assistantes.

La médecine ne cesse d’évoluer, l’hôpital est modernisé, et les pièces de collection du XVIIe siècle sont mis de côté. Les soeurs n’ont cessé de protéger ses vestiges. Après la mort de la dernière religieuse en 1966, le centre hospitalier devient propriétaire. Le musée vu le jour lorsque le lieu commença à être inadapté aux normes sanitaires, incitant ainsi le déménagement de l’hôpital.

Aujourd’hui musée, Hôtel-Dieu abrite une collection exceptionnelle issue des propriétés des soeurs Augustine, notamment des biens appartenants à l’époque d’Anne de La Bretonnière. Des biens du centre hospitalier de Château-Thierry et des dons faits à l’association Arts et Histoire de Château-Thierry sont également exposés. Avec plus de 1 300 oeuvres, ce lieu unique retrace plus de 9 siècles d’existence. Château-Thierry, un lieu rempli d’histoires au pays de Jean de La Fontaine !

Informations pratiques :

Horaires de visite individuelle
Du 1er juillet au 31 août – Tous les jours à 15h
Haute saison (15 avril – 31 octobre) : du mercredi au dimanche à 15h
Basse saison (1er novembre – 14 avril) : les vendredis et samedis à 15h

Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre.

Tarifs
Visite individuelle : 8 €
12-18 ans et demandeur d’emploi : 4 €
– 12 ans : gratuit