Les plantes médicinales

Bien-être, Découverte

Apaisantes, digestives, dermatologiques, ou fortifiantes, les plantes réservent bien des surprises. Retrouvez vos futurs produits de santé, 100% naturels !

L’échinacée, la combattante des premiers symptômes

Dans les grandes plaines américaines, les Amérindiens sont les premiers à utiliser l’échinacée comme remède pour les infections des voies respiratoires et les morsures de serpent.

Jolie plante vivace à cueillir en automne, elle stimule efficacement le système immunitaire. Experte dès les premiers symptômes viraux, elle permet de combattre rhume, grippe ou encore angine. Ses vertus s’avèrent plus utiles lors d’importantes infections.

Lors des premiers signes d’infection, prenez 1/2 cuillère, 5 fois par jour, pendant toute la période de l’infection.

La capucine Tropaeolum majus, contre les infections

Originaire d’Amérique Centrale, la capucine est connue pour ses belles fleurs décoratives jaunes ou oranges. Remède précieux des indigènes afin de soigner toutes sortes de maux, ses propriétés antibactériennes, antiseptiques ont été introduites en Europe sous Louis XIV.

Traitant différentes infections respiratoires, urinaires, cette plante est également riche en vitamine C stimulant ainsi l’organisme.

Prise en infusion de fleurs ou de feuilles, 2 à 3 fois par jour, ce breuvage permet de lutter contre les infections respiratoires. En externe, elle cicatrise les plaies.

L’eschscholtzia ou le pavot jaune de Californie, le somnifère naturel

De la famille des coquelicots, se trouvant dans les champs ou jardin, elle fleurit de mai à septembre. Le pavot de Californie a pour particularité de faciliter l’endormissement. Originaire de la côte californienne, l’eschscholtzia est introduit en Europe au XIXème siècle, sa réputation la précède en tant qu’alternative aux somnifères chimiques. Ses propriétés aident également contre le stress, l’anxiété légère et la nervosité.

Utilisée en infusion ou gélule, il est important de consulter un professionnel de la santé pour une bonne posologie.

La lavande et ses vertus multiples 

Plante médicinale depuis l’antiquité, la lavande servait dans les premiers temps à parfumer le bain et les draps des romains. Lavande en latin lavandula signifie « laver ». Ses vertus désinfectants ont bien été exploitées pendant les grandes épidémies de peste qui ont ravagé la Provence au début du XVIIIe siècle.

Poussant dans des terrains rocailleux, bien drainés et ensoleillés, la lavande est employée en aromathérapie pour soulager bien des maux : insomnies, rhumes, maux de gorge, stress. En externe, elle apaise les brûlures, plaies ou affections de la peau. La lavande existe sous bien des formes en huile essentielle, en gélule ou en infusion, à vous de choisir selon vos besoins sous réserve d’un professionnel de la santé.

Attention, il est recommandé de demander l’avis d’un professionnel avant toute utilisation de la plante et de bien respecter la dose prescrite.

En savoir plus :
Passeport santé
Mr- Plantes
Guide photo santé

Crédits photo :
By  Josemanuel assumed (based on copyright claims)
CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=442658
Par Magnus Manske — Magnus Manske (own work), CC BY-SA 3.0,
By Joadl – Own work, CC BY-SA 3.0

Découvrez également