La nature appelle la nature

Bien-être, Découverte

Quelques recettes à faire soi-même pour avoir un jardin en pleine santé avec des gestes naturels !

La Saponaire, la plante savon

Plante méditerranéenne, la saponaire est une fleur sauvage qui tire son nom du savon. Ses racines ont la faculté de donner une texture savonneuse à l’eau. De la famille des oeillets, il existe plus de 20 espèces, la floraison a lieu du mois de juin à octobre. L’extrait de saponaire peut servir à rincer le feuillage des plantes sensibles aux attaques de champignon et d’insectes piqueurs (cochenilles, pucerons…).

Préparer l’extrait :
Déterrez assez de Saponaire pour récupérer une grosse poignée de racines (les tiges sont souterraines).
Coupez-les en tronçons de 5 cm et laissez macérer dans 3L d’eau pendant trois jours. Filtrez et conservez à l’obscurité.

L’employer :
Pulvérisez les cultures sensibles cela les protège des attaques de divers insectes et de maladies.

Pour les curieux :

  • Le terme saponaire vient du latin « sapo » qui signifie savon.
  • Les Romains en mettaient dans leur bain pour lutter contre les agents pathogènes mais l’utilisez également pour laver leur linge ou encore leur cheveux.
  • N’ingérer jamais la saponaire, elle est toxique pour l’organisme.

La Tanaisie comme insecticide

Magnifiquement décorative, la tanaisie est une plante sauvage que l’on rencontre n’importe tout. Supportant le soleil comme l’ombre, la seule condition est un sol bien drainé. Très odorante, elle est reconnaissable grâce à ses fleurs jaunes, ses longues tiges et ses feuilles ressemblant aux fougères.

Utilisée autrefois par les moines comme plante médicinale, la Tanacetum vulgare est aujourd’hui utilisée pour ses facultés insecticides. Il est facile d’en préparer un extrait qui servira à faire disparaître les colonies d’insectes piqueurs. Attention, la tanaisie est une plante vivace et peut donc devenir très envahissante, c’est pourquoi il est préférable de la cultiver en pot.

Préparer l’extrait :
Récoltez en été lorsque la plante est en fleur. Pour 1 kg de tiges de tanaisie fraîches, faites-les tremper dans 3L d’eau de pluie de préférence, pendant 24h. Le jour suivant, portez à ébullition (sans couvrir) votre préparation. 1 jour plus tard vous pouvez filtrer votre préparation.

L’employer :
Pulvérisez les parties de plantes couvertes de pucerons, de cochenilles et autres ravageurs. À savoir, l’extrait de tanaisie est toxique, la préparation doit être étiquetée et mise en sécurité.

Crédit photos :
Joan Simon, Barcelona, España – flickr.com, CC BY-SA 2.0
Dominicus Johannes Bergsma

 

Découvrez également